Du courage d’entreprendre

entreprendre

La création d’entreprise, bien que souhaitée et promue par les pouvoirs publics, est assurément un chemin du combattant. Il suffit de penser aux nombreuses obligations, procédures et autres formalités auxquelles le chef d’entreprise doit faire face. Et malgré tout, l’image du chef d’entreprise est fréquemment mauvaise, voire désastreuse. Le chef d’entreprise qui a réussi est souvent considéré comme quelqu’un qui s’enrichit sur le dos de ses salariés et/ou de ses clients. Poursuivre la lecture de « Du courage d’entreprendre »

Waat ass den Euro nach wäert ?

euro-grec

Mat der Kris a Griichenland héiert een ëmmer méi Leit jéimeren an fuederen, dass mir den Euro nees oofschaafen an de gudden aale lëtzebuerger Frang zréck kréien. Stell Dir mol viir, mir hätten an dëser Krisenzäit keen Euro, mee lauter national Devisen. E Land, deem et nët gudd geet, keng Suën an der Staatskees huet, wou d’Wirtschaft um Buedem ass a wou vill Arbechtslosegkeet ass, huet deen Ament d’Méiglechkeet seng Währung ze entwerten : eng Dévaluatioun. Poursuivre la lecture de « Waat ass den Euro nach wäert ? »

Quel avenir pour le lycée de Clervaux ?

lycée.jpg

Parmi les nombreuses mesures d’économies annoncées par le Gouvernement luxembourgeois figure notamment le report de la construction du lycée de Clervaux. Or, cette décision n’aura certainement pas fini de faire couler de l’encre. S’il est vrai qu’il convient de recourir à une politique budgétaire plus restrictive dans les années à venir (cf. mon article « €uro, quo vadis ? » du 17 juin 2009), il faut néanmoins rester attentif aux priorités que l’on se donne. Poursuivre la lecture de « Quel avenir pour le lycée de Clervaux ? »

Den Norden : politesch zougebriedert ?

Image1

Am E’sléck gëtt dacks gesoot, de Norde géif um nationale Niveau vernoléissegt ginn. Et gët reegelméisseg iwwert den E’slécker gelaacht an him noogesoot, hien hätt diesbezüglech e Minderwertegkeets-komplex. Mee et kann een, an et soll een och probéieren d’Analyse ze maachen ob deem wierklech esou ass. Fir dëst ze mossen, ginn et a méngen Aan 2 Methoden. Poursuivre la lecture de « Den Norden : politesch zougebriedert ? »